Côte Rouge : une course aérienne le mercredi 31 janvier 2018 !

Nous profitons d'une très belle journée pour une balade classique dans le Beaumont; route sèche, très peu de neige au départ et ensuite après le col de Parquetout, bon manteau neigeux !
Sur le Mont de la Rousse le soleil nous réchauffe grandement dans cette immensité et ces croupes débonnaires, enfin à midi nous sommes au sommet de côte rouge, très beau tour d'horizon,
température clémente; à 13 h go sur une descente un peu cartonnée au départ mais très vite une superbe poudreuse ou les meilleurs godillent hardiment...à 14 h retour à la voiture et pot  
sympathique au bar des Egats en face du camping; Patrick nous offre une galette succulente !
Les 9 du jour : Dominique, Brigitte, Patrick, Pierre P. Pierre N. Serge, Yves, Marc, FGI.
Dénivelé :810m.

Je ne résiste pas à recopier les commentaires de Taramont qui sévit sur ST:


Dans la montée de St Michel, miracle ! (on n'est pas loin de La Salette, ceci explique cela), le brouillard s'évanouit d'un coup et voilà un autre monde.
Le miracle n'a pas poussé sa générosité jusqu'à enneiger abondamment le départ, mais c'est suffisant (demain sera un autre jour).

Que dire du Beaumont ? On lui pardonnera vite le manque de modestie de son appellation. Ici tout est en courbes et rondeurs, la sensualité magnifiée. On lève la tête, on a un ballon sur son nez, on baisse le nez, on a un ballon à ses pieds.
Mais de grâce, appâtés par toutes ces rondeurs, ne vous précipitez pas tous en même temps demain : le Col de Parquetout, bien que son nom ne l'indique pas, n'offre pas un parking de supermarché !
Mais si vous y allez - ce que je vous recommande chaudement - goûtez ce que vous avez tout autour de vous. Pour le moment, les versants S sont transformés à point et les N sont en poudre divine.
Et de là-haut, vous pourrez vous croire berger ou bergère avec des visions de splendeurs qui n'ont plus rien à voir avec le monde d'en-bas.
Selon vos opinions, vous vous prosternerez devant les Ecrins, le Dévoluy ou N.D. de la Salette, puis vous vous laisserez glisser de rondeur en rondeur en espérant le plaisir sans fin.

franck g

Photos de Pierre Nègre...