Escapade en Ardèche

Cinq canoës, dix pagayeurs acharnés (Elo, Sam, Mathilde, Jérôme, Rose-Marie, Nathalie, Adeline, Olliv, Jean No et Anne) et nous voilà partis pour 24 km de descente sur l’Ardèche. La date : week end du 23 juin. Le lieu : camping de la Rouvière à côté de Vallon Pont d’Arc. La météo : violente tempête de ciel bleu !

 

Arrivés au camping le vendredi soir, ce n’est pas sans mal que nous démarrons le barbecue. Accompagné de quelques boissons bien méritées, nous finirons tard dans la nuit cette soirée très conviviale.

 

Départ samedi à 10h du camping (pas très matinaux mais la soirée du vendredi avait quelque peu entamé notre fraîcheur) équipés de nos pagaies jaunes, de nos gilets bleus et de nos canoës orange. Première étape, choisir son coéquipier et se mettre d’accord sur sa place dans le canoë… Les premiers mètres sur l’eau sont le lieu idéal pour régler les conflits : coups de pagaies, tentative de retournement de canoë, etc.

Après une mise en route pas toujours évidente pour certains, nous nous dirigeons vers les premiers rapides. Il y a beaucoup de monde, et nous avons parfois du mal à nous retrouver, d’où l’intérêt du repérage des couleurs ! Les premiers rapides nous mettent en confiance mais lorsque nous atteignons celui de la dent noir, c’est le drame… premier retournement d’un de nos canoës (pourtant habillement manœuvrés), laissant échapper une paire de lunettes de soleil et une tong rouge que nous recherchons toujours…

C’est enfin l’heure du casse-croûte que nous dégustons sur une agréable plage de rochers, agrémenté de petites baignades.

De retour sur nos beaux bateaux, s’ensuivra une belle succession de rapides et de canoës retournés…

Etape finale, l’interminable ligne droite mythique jusqu’à Sauze aura raison de nos dernières forces, si bien que le conducteur de bus bénéficiera de jolis ronflements comme compagnie sur le chemin du retour.

De retour au camping, nous votons à l’unanimité pour un dîner pizzas, n’ayant ainsi que l’apéro à préparer. La fatigue de la journée nous propulsera dans nos tentes après quelques parties de pétanque et de tarot à la frontale.

 

Le dimanche matin, nous décidons d’aller voir de près le Pont d’Arc, baignade obligatoire vu la température ! Puis nous partons, motivés, pour le sentier de randonnée qui longe les gorges de l’Ardèche. Après moins d’une heure de marche, la chaleur et la faim commençant à se faire sentir, nous nous arrêtons sur des rochers dominant la rivière. Finalement nous passerons l’après-midi à sauter des rochers, et à profiter de la baignade (certains se sont lancés dans des tentatives de grimpe dans les rochers surplombant l’Ardèche… non concluantes).

Mais comme toutes les bonnes choses ont une fin, il a bien fallu replier bagage pour revenir dans nos montagnes, la tête et les bras chargés de bons souvenirs !

 

 

Anne

 



Enfin la pose....



C'est reparti pour le dernière ligne droite



Devant le Pont d'Arc



Méfiance, y'a des requins dans l'Ardèche