Gorges Agnielle & Marmites du Diable

Quand la nature étonne encore, entre les vires et les marmites !

Ce dimanche 10 avril, nous avons bénéficié d'une première vraie journée ensoleillée, et c'est à 6 que nous avons rejoint le Buech.

Le matin c'est la via ferrata des gorges d'Agnielle, cette longue vire horizontale, sans difficultés qui devait nous occuper. Gentille via, peu terrorisante, mais qui donna lieu à quelques hésitations dues à ce début de saison. Il fallut faire rectifier auparavant le réglage des baudriers, tous positionnés trop bas. (Rappelons que la jonction de celui-ci avec la longe doit se trouver à minima à hauteur du nombril).

 L'après-midi, c'est l'option randonnée vers un canyon qui nous amène vers le secteur voisin de la Faurie. Après un casse-croûte et un transfert routier de 10mn, un chemin nous mena à un monastère orthodoxe fort bien situé (ces lieux-là s'arrangent toujours pour avoir une vue imprenable!). Après un point haut un peu venté, le groupe descendit ensuite au fond du canyon du Durbonas où se trouvent les "Marmites du Diable". Ce canyon peut se descendre également intégralement avec des cordes (équipé).

Thierry, Francoise, Sylvie, Marie, Cosette, Karyl.



un profil particulier qui utilise parfaitement la vire naturelle



Entre la via et les marmites



Iris nain



les marmites forgées par l'érosion de l'eau et du sable







pour le plaisir des yeux ... et des canyonistes.



Chapelle orthodoxe sur le sentier



Le groupe de retour de la via