Les Grandes Voies de l'été 2014

par Gérard et Marc

 

Compte-rendu un peu tardif car accompagné d'une vidéo retraçant en « Live » nos aventures rocheuses, vidéo qui a été longue et parfois dure à monter, tout comme certaines voies que nous avons parcouru  ;)

La saison s'ouvre par une première session en juin « apéro, amuse-bouche, entrée » puis une petite tentative début août et les plats de résistance genre « poisson, viande,   plateau de fromage » en septembre.

Bilan de cet été 2014 riche en sorties, 7 Grandes voies ensemble (dont une avortée) et trois ou quatre de plus, par ailleurs, pour Marc, à qui on pourrait décerner sans conteste le titre de 'Grimpeur de l'année' du GAN ...

 

Le lien vers la vidéo : http://gvb-ma.com/video-grdes-voies-ete2014.html

La vidéo est en HD, pour ceux qui n'ont pas le haut débit pour éviter qu'elle s'arrête tout le temps je conseille de la lancer puis de faire tout de suite pause et d'attendre un bon ¼ d'heure qu'elle se charge suffisamment avant de commencer à la regarder plein écran.

 

Première partie :  les voies de juin

 

1.1 - Les plaisirs du jardin (6 juin 2014) - video time  0:30

Ecoutoux – Pont de Vence,  80m , 4 longueurs, 6a max, D-

Apéritif, petite grande voie d'échauffement dans une belle ambiance de verdure printanière. belle dernière longueur.

 

2.1 - Tentative / repérage à la Cascade de Villard-Notre-Dame

     Les délices de Notre-Dame  (7 juin 2014) - video time  3:05

Cette voie s'effectuant en bordure de la cascade, ici à cause la fonte des neiges le débit d'eau sera trop élevé pour s'engager dans les rappels et la grimpe sans se faire arroser, deux échelles à trous percés dans le rocher indiquent la faisabilité, là les 8 trous étaient sous l'eau, donc passage au plan B …

 

2.2 – Nuit blanche pour une étoile (7 juin 2014) - video time 6:05

Bourg d'Oisans –  Rochers d'Armentier , 170m, 6 longueurs, 6a max, D

Amuse-bouche dans une falaise assez végétalisée la voie emprunte une goulotte de cascade temporaire. Des suintements et écoulements résiduels  ainsi qu'une couche omniprésente de dépôts terreux (qui n'auront vraiment gêné que dans le crux de la voie et la traversée qui précède)  pimenteront l'escalade. Enfin, à mi-voie, petite désescalade d'environ 5m en solo pour cause de zappage d'un des rappels.

 

3.1 – Chamechaude - Pilier Tobey (13 juin 2014) - video time 9:15

Le Sappey-en-Charteuse , 200m, 6 longueurs, 6a/A1, D+

Belle 'entrée' avec sympathique ambiance dans cette voie à l'ancienne, quelques surplombs athlétiques qui passent bien en tire-clou si besoin, c'est surtout que les rares pieds y sont ultra-patinés. Petite traversée aérienne en L4 suivie d'une zone de rocher bien pourri, entraînant un moment de doute quand 3m au-dessus du dernier point je ne voyais pas le suivant pourtant devant mon nez :)

 

 

Deuxième partie :  les voies d'août-septembre

 

4.1 – 'But' au Gerbier : 1ère longueur de la Rampe des Bouquetins, 50m, 6b+, (ED-)

         au lieu de Allez les bœufs  (6a max) -  (1er août 2014) - video time 15:00

Intermède aoûtien, 'trou normand', par une météo mitigée. Nous n'avons en fait pas trouvé le départ de notre voie. Voyant des mini-plaquettes (qu'on aurait dit provisoires) nous pensons que c'est là, mais ça avait l'air bien lisse pour du 6a...  Marc s'y colle, en fait c'était du 6b+ d'une nouvelle voie nommée la Rampe des Bouquetins.  Quelques sangles sur lunules à poser  en plus pour l'assurage, après 45m de bataille pour avancer, ne voyant toujours pas de relais de peur de manquer de corde Marc en fait un provisoire, je le rejoints et part à la recherche de la suite, le brouillard c'est installé et je ne trouve rien, en fait la voie demandait de faire un rappel derrière le pilier pour repartir ensuite sur du 6b puis la fameuse 'Rampe', qu'on a pas vue (en 7a ou 6b/A1 puis 6a, tout un programme !). Vu qu'on a mis plus de 2 heures pour faire 50m, on va rentrer tranquillement au bercail. En faisant demi-tour je trouve le bon relais qui était à l'aplomb de Marc 5m au-dessus .  J'y laisse un maillon rapide pour faire la réchappe car la position en biais des plaquettes risquait d'y provoquer un coinçage de la corde à la récupe - assez de galère ...

Le rocher est magnifique, rien à regretter, on reviendra l'année prochaine.

 

5.1 – Retour aux  Délices de Notre-Dame (5 septembre 2014) - video time 18:18

Cascade de Villard-notre-dame, 7 rappels, 280m, 10 longueurs, 6a max, TD-

1er plat de la rentrée, poisson, ambiance aqueuse, mais débit léger, 2 points seulement sur l'échelle à trous, on y va.

7 rappels pour arriver au pied de la voie, Marc toujours fougueux perd son descendeur et  zappe un rappel, again, il me préviens pile poil alors que j' y arrivais, pas de lézard. Pas très rapides on a mis 1h30 rien que pour arriver en bas. Mais l'ambiance bien que peu touristique vaut de s'y attarder.  Le rocher de granit blanc est sain car nettoyé et poli par la cascade, il offre une grimpe en finesse sur des prises jamais franches et demande des placements techniques pour progresser notamment dans les dièdres ; on ne s'ennuie pas, le niveau moyen se situe dans du 5b+/5c+ granit soutenu, avec une longueur courte en 6a où on s'ennuie pas non plus. Total 5h30 pour remonter la voie.

 

6.1 –  Allô la Terre (14 septembre 2014) - video time 25:15

Galibier - Tour Termier , 350m, 13 longueurs, 6a++ max , TD

Plat principal , régime carné, beau temps annoncé, c'est le moment pour une voie d'ampleur, ambiance haute montagne, sortie à 3020m d'altitude.

Approche tranquille, parking près du col, un peu plus d'une heure de marche à flanc pour atteindre le pied de la voie. Rocher en calcaire dolomitique quelque peu agressif par moment, qui offre souvent des rainures en guise de prises dans les longueurs les plus grimpantes. 

Je m'étais proposé pour ouvrir la longueur L9 donnée 6a, et là coup de mou, petite traversée délicate puis un pas de bloc au démarrage genre plutôt 6b sur lequel il faut pas s'appesantir, pas moyen de passer en tire-clou (publicité mensongère du topo y vendant du 5c>A0),  je me crame le bras droit.  A la 5ième tentative je transmets le relais à Marc qui passe comme une lettre à la poste, au top, inspiré, il surfe avec bonheur cette longueur-clé (homogène dans le 6a/6a+ avec points espacés). 

Au sortir de la dernière longueur Marc effraie une bouquetine qui ne devait pas s'attendre à voir du monde là à cette heure tardive, elle descend droit dans les dalles pour tomber nez-à-nez avec moi.

Arrivée au sommet à 19h, un peu plus de 6 heures pour sortir la voie. Descente par le petit col à droite de la paroi par un sentier scabreux par endroit (gare au dérapages) concentration obligatoire. On retrouve notre bouquetine. Magnifique coucher de soleil,  retour par le sentier, une petite journée de 10 heures de sport au finish.

 

7.1 – Super-Goujats (28 septembre 2014)  - video time 35:40

St-Disdier-en-Devoluy – Le Piéroux , 250m, 8 longueurs, 6a(+)max, TD-

Plateau de fromage et dessert, dernière voie de la saison, 1ère longueur soutenue en 6a avec option rosiers. Grimpe dans le vent. Un bout de longueur en ramping. Quelques passages en 6a de-ci-delà, dont un donné 6a+ dans certains topos. Belle ambiance aérienne sur le fil du pilier, un peu cassée ensuite par une vire herbeuse à mi-voie, il est vrai. 4h30 d'escalade. Un rappel pour quitter le sommet,  retour bucolique par les prairies, vue centrale sur le Dévoluy.

Petit arrêt sur la route à la 'Mère-Eglise' de St-Disdier qui veille sur la tombe de René Desmaison,  ouvreur du 'Pilier Ouest du Pic de Bure' qui nous appelle au loin avec ses 600m  de face …  Allez, c'est l'heure d'aller s'en jeter un !