Tour le la Pyramide

Jolie boucle inédite pour la der de la saison ?

 

Pour ce samedi 22 avril, la recherche du compromis « peu de portage »/ « bonne neige de printemps », nous amène dans la haute vallée de l'eau d'Olle, au dessus du lac de Grand Maison.

Déjà beaucoup de monde sur le parking de Rieu Claret à1750m à notre arrivée à 6h45.

Nous sommes 5 ganistes à mettre les skis sur le sac à dos pour un court portage. Nous chaussons au niveau du chalet du Soliet ; le soleil tape déjà sur les combes supérieures de l'Agnelin et de la Pyramide.

Nous laissons la brèche du Lieutenant encore à l'ombre et nous dirigeons vers le très large couloir est-nord/est du pic de l'Agnelin que nous espérons passer skis aux pieds. Nous butons sur les 5 derniers mètres vraiment trop raides et prenons les marches de deux traceurs qui nous ont précédés.

Après une courte traversée descendante sur le versant sud-est, nous basculons sur le versant 7 Laux par le col de l'Agnelin, à l'ombre, avec une neige bien dure. Grande prudence pour entamer notre descente en dérapage, mais il y a un bon grip sur cette neige. Ensuite nous plongeons dans la grande solitude entre le lac de l'Agnelin jusqu'au lac du Cos (l'un des 7 laux ): une seule personne vue qui faisait le tour dans l'autre sens (sans doute Axar : Cr Skitour http://www.skitour.fr/sorties/la-pyramide,78505.html#sortie ).

La neige est excellente ; nous repeautons à 2230m et commençons notre remontée par un vaste mouvement tournant pour rejoindre le magnifique vallon de l'Amiante. Les 100 derniers mètres se feront skis sur le sac avec ou sans crampons. Nous arrivons à une brèche (2800m) pas nommée ni cotée au sud du col de l'Amiante vers 13h : c'est le point culminant de la journée.

Casse croûte réparateur et début de la descente.

Le haut du couloir est légèrement corniché et sans aucune trace. Pierre se lance dans une neige ramollie à point et enchaine les virages. Nous le suivons et arrivons rapidement dans une belle combe sauvage sous la Pyramide ; jonction vers 2450m, un peu plus bas, avec « l'autoroute » de l'itinéraire du Rocher Blanc.

Nous sommes quasiment les derniers à rejoindre les voitures après un 1/4 d'heure de portage.

Belle journée avec une température idéale et une bonne « moquette à poil long » malgré un retour un peu tardif.

Dénivelé total effectué 1550m

Pôt à Allemont, en appréciant la terrasse ombragée

les 5 cinq ganistes: (Jean luc, Marc, Daniel, Pierre, Alain) ...pour la dernière de la saison ? Au vu du retour des chutes de neige depuis le 27 avril, de nouvelles envies de poudreuse font frétiller les skis !



la montée dans le couloir Est sous le pic de l'Agnelin



Les belles pentes sous le pic d'Eustache



Au fond les Aiguilles d'Arves



Le versant raide à l'ombre du col de l'Agnelin que nous avons descendu.



la grande solitude...



... autour de l'un des 7 laux.



La dernière montée vers la brèche au sud du col de l'Amiante







A la brèche : vue sur les grandes Rousses



Notre joli couloir de descente : Plein sud